RANDONNÉE ET DÉCOUVERTE DU PATRIMOINE

Météo Longvilliers © meteocity.com
Longvilliers offre de nombreuses possibilités de promenades et randonnées, adaptées à tous, que ce soit à pied où à VTT, et en particulier les trois circuits "Le bois de Longvilliers", "Du Witrepin à La Dordonne" et "Sentier de la terre à cloque" réalisés par la Communauté de Communes Mer & Terres d'Opale.
Une promenade à travers les siècles "Sur les chemins du patrimoine", proposée par le pôle Communication & Culture, permet de mieux comprendre l'histoire de Longvilliers.

Longvilliers

Code de bonne conduite

• Respectez les recommandations
• N'allumez pas de feu en forêt
• Ne quittez pas les chemins balisés
• Respectez la nature
• Ne jetez rien à terre

Bonne balade à tous






Randonnée

Le bois
de Longvilliers

Facile


 
Facile 
10,5 km 
Temps conseillé 2h30

   Plaquette du circuit
Alternance marquée de patrimoine et de nature, ce sentier surprend par sa diversité; il y en a pour tout le monde, que ce soit sur les traces d'un passé médiéval, ou pour un panorama remarquable.

Cette vallée de la Dordonne offre une faille verdoyante dans laquelle serpente une petite rivière du nom d'Elvina, nom d'origine celtique, communément appelée La Dordonne, où plane comme une atmosphère enchanteresse…

Le bois de Longvilliers
Site de la Communauté de Communes Mer & Terres d'Opale

Départ
Place du Huit mai (route de Frencq)
au centre de Longvilliers (panneau)
Balisage jaune, poteaux en bois
logo Mer et Terres d’Opale


Nature

     Rivière la Dordonne
  4 Bois de Longvilliers
     Bocage


Panoramas


     Réservoir
     GR 121
     Les Rigleux
Patrimoine

     1 Château de Longvilliers
     2 Eglise de Longvilliers
     3 Ferme des Chartroux
     5 Ferme de la Longue Roye
 
 
 

Randonnée

Du Witrepin
à la Dordonne

Moyen


 
Moyen (dénivellé important)
12,5 km
Temps conseillé 3h

   Plaquette du Circuit
Adeptes de ruines, de châteaux, de moulins et d’églises du XIII et du XV, vous prendrez plaisir à traverser ces villages typiques de Longvilliers, Frencq et Cormont, agrémentés de tapisseries de couleurs naturelles et de panoramas caractéristiques du boulonnais.

Du Witrepin à la Dordonne
Site de la Communauté de Communes Mer & Terres d'Opale

Départ
à Frencq, sur la place
Balisage jaune, poteaux en bois
logo Mer et Terres d’Opale

Possibilité de partir Place du Huit mai  au centre de Longvilliers comme pour le circuit Le bois de Longvilliers

Nature

     Rivière le Witrepin
  2 Bois d'Hubersent
     Rivière la Dordonne
  7 Marais urbain


Panoramas


     Côte du Turne
     Mont Huet
     La Justice
Patrimoine

   1 Eglise de Frencq
   3 Eglise de Cormont
   4 Château de Longvilliers
   5 Eglise de Longvilliers
   6 Ruines du château de Rosamel
 
 
 

Randonnée

Sentier de la terre à cloque

Moyen


 
Moyen
(quelques dénivellés)
12,5 km
Temps conseillé 3h

   Plaquette du Circuit
Ce sentier, qui serpente le long des deux rivières est un véritable havre de paix et d'enchantement. Nous sommes ici, en terres agricoles, aménagées voilà plus de 1 000 ans par les moines. Vous flânerez le long du Witrepin, vous découvrirez avec la grange Cistercienne, et vous vous délasserez, au son du moulin de la Rocque embrassant le Witrepin.

Sentier de la terre à cloque
Site de la Communauté de Communes Mer & Terres d'Opale

Départ
Mairie de Bréxent
Balisage jaune, poteaux en bois
logo Mer et Terres d’Opale

Nature

     Rivière le Witrepin
     Bois de Longvilliers
     Rivière la Dordonne


Panoramas


     GR 121
     La Boule
     Les Monts
Patrimoine

   1 Eglise de Bréxent-Enocq
   2 Pigeonnier de Bréxent-Enocq
   3 Eglise de Tubersent
   5 Abbaye de Longvilliers
   6 Ferme de la Longue Roye

Dans la plaquette du circuit, l'abbaye de Longvilliers est appelée de manière erronée "abbaye de Maresville".
La photo qui l'illustre est en fait celle de l'ancien moulin à eau de l'abbaye de Longvilliers, qui est avec la grange cistercienne de la ferme de la Longue Roye le seul bâtiment de l'abbaye ayant survécu à la révolution sur la commune de Longvilliers.
 
 
 

Découverte

Sur les chemins
du patrimoine

Promenade





En une ou plusieurs fois

Proposée par le pôle Communication & Culture de la mairie de Longvilliers, il ne s'agit pas d'une randonnée, mais plutôt d'une promenade à travers les siècles, permettant de mieux comprendre le patrimoine et l'histoire de Longvilliers.

L'ordre proposé n'est qu'indicatif et on peut effectuer cette promenade en une ou plusieurs fois.
Comme pour la randonnée Le bois de Longvilliers, on peut partir de la Place du Huit mai (route de Frencq), au centre de Longvilliers.
Le centre de Longvilliers (église, château, grand tilleul) se parcourt à pied. On pourra préférer se rendre sur le site de l'abbaye en voiture.
Télécharger
la présentation du circuit

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine 2016, le pôle Communication & Culture a proposé un circuit promenade pédestre permettant de découvrir les principaux aspects du patrimoine de Longvilliers. Pour cette occasion, l'église Saint Nicolas était exceptionnellement ouverte.

Environ 5 kms


En se dirigeant vers Frencq, on découvre sur la gauche l'église Saint-Nicolas [1], entourée du cimetière, dans lequel se trouve le monument aux morts. On pourra profiter des journées du patrimoine ou des jours d'ouverture exceptionnelle pour découvrir l'intérieur.


De l'autre côté de la route de Frencq, sur la hauteur, se trouve le site du château [2], qu'on atteint en empruntant l'allée du château.


En poursuivant sur la route de Frencq, et en empruntant le premier chemin sur la gauche, on peut monter jusqu'au lieu dit La Justice [3]. Outre les belles vues dont on pourra profiter, on atteindra un lieu historique, de sinistre mémoire, puisque c'est en cet endroit, à la vue de tous, que l'on appliquait les sentences de peine de mort par pendaison prononcées par les seigneurs de Longvilliers.


Non loin de là, dominant également le village se trouvaient deux des moulins à vent [4 et 5] de Longvilliers.







Reprenant la route de Frencq en sens inverse, on arrive, sur la place du 8 Mai, au grand tilleul [6]. Cet arbre remarquable est haut de plus de 30 mètres et a une circonférence près de 4 mètres. A son pied se trouve depuis 2014 le boulodrome du tilleul.

Autrefois, les jeunes conscrits de Longvilliers passaient le "Conseil de Révision" devant les maires du canton. Ils étaient déclarés "Bon" ou "Inapte" au service militaire. A la sortie de la salle, ils achetaient ensemble un drapeau qui fixé sur un "mail" était arrimé au sommet du gros tilleul séculaire de la place du village. Des tirs de fusils de chasse annonçaient cette mise en place. Ensuite les conscrits payaient chacun leur tournée au café du village, avec dégustation de tartes à gros bord.
L'habitude fut prise de procéder à cette montée du drapeau le deuxième samedi du mois de mai, la veille de la ducasse du pays.
Le service militaire a disparu, mais cette tradition séculaire, qui remonte vraisemblablement au milieu du 19ème siècle est néanmoins perpétuée et le drapeau tricolore flotte toujours au sommet du tilleul.

Bailleux, Loir et Chatel (2012) - La grande histoire de Longvilliers: recueil de documents. Tome 5, La Révolution et Longvilliers: la République, 21 septembre 1792 - 10 juillet 1793. Boulogne-sur-Mer: Mémoire boulonnaise, 99 pages.

En continuant sur la place du 8 Mai, on aperçoit sur la rue de Recques le pont qui enjambe la rivière Dordonne [7].

La propriété avant le pont s'appelle Le Moulin, rappelant qu'il y avait là autrefois un moulin à eau.

La première rue après le pont s'appelle Impasse des Enfers.


Ce n'est pas parce qu'on y envoyait les moines qui avaient manqué à leurs engagements. On trouve deux explications à ce nom:

• avant le remembrement à la suite duquel le chemin a été élargi, celui-ci était entouré de deux hauts talus d'où se dégagaient une atmosphère étouffante,
• les terrains pentus auxquels mène le chemin étaient particulièrement durs à travailler.






La rue de Tateville, à droite après la place du 8 Mai, mène au site de l'ancienne abbaye [8].
Il y eut à Tateville un château - certains parlent d'un manoir - aujourd'hui disparu.

De Calonne A. (1875) - Dictionnaire Historique et Archéologique du Pas-de-Calais, Arrondissement de Montreuil. Arras: Sueur-Charruey, page 115.

Arrivé au panneau qui marque la fin de l'agglomération de Longvilliers (mais pas la fin de la commune), on peut voir que la Dordonne, qui coulait de l'autre côté de la vallée, traverse celle-ci au plus court, en faisant deux coudes, pour rejoindre le versant opposé. C'est là que se situait l'ancienne abbaye.
La maison ancienne que l'on aperçoit peu après le premier coude est l'ancien moulin à eau de l'abbaye.
En poursuivant la route vers Maresville la première route à gauche, appelée Rue de l'Abbaye, mène à la ferme de la Longueroye [9], ancienne dépendance de l'abbaye et a remarquable grande cistercienne.









Longvilliers